Avril 2017 à Beauregard

Le mois d’avril s’est terminé hier. Ne te découvre pas d’un fil dit le dicton, et il a raison. Je n’aime pas commencer cette chronique par une mauvaise nouvelle, mais ce mois d’avril est une bien mauvaise nouvelle…

Les gelées du mois d’avril : 20, 21 et … 29 avril

Le gel nous a sévèrement frappé à trois reprises en avril : les 20 et 21 avril puis le 29 avril. La saison culturale commence donc par une blessure profonde qui marquera ce millésime… et bien au delà. Je n’avais jamais connu le gel, c’est une expérience éprouvante. J’ai passé plusieurs heures les yeux rivés sur le thermomètre dans la fin de nuit claire et froide, et j’ai vu à trois reprises les températures chuter sous le 0° fatal.

Plusieurs vignes sont gelées à 100% dont un jeune plantier intégralement grillé et nous estimons la perte à environ 20% de notre production. La machine tourne toujours à Beauregard on a même accéléré le rythme après le 21 pour ne pas trop y penser. Mais le cœur n’y était pas. Pas comme avant. Nous n’avions plus rien publié sur le blog depuis le 21.

Dans les 10 derniers jours d’avril, les gelées printanières ont ravagé la quasi totalité des régions viticoles en France. Elles ont également touché le vignoble en Espagne et en Italie, et peut être ailleurs. Nous avons une pensée affectueuse pour les vignerons et les arboriculteurs qui ont perdu tout ou partie de leur récolte. Nous remercions les personnes qui nous ont apporté leur soutien par les messages qu’ils nous ont adressés.

Nous mesurons la chance que nous avons : il nous reste des raisins et il nous reste l’envie.

La climatologie du mois d’avril à Beauregard

Les températures moyennes constatées durant ce mois sont élevées de +0.5°C par rapport à la moyenne des 5 dernières années. Les gelées et les quelques journées fraiches de la fin du mois, ne doivent pas nous faire oublier que ce mois d’avril a été chaud (sic). Au niveau des précipitations, on a clairement changé de régime puisque après un automne et un hiver très arrosés, nous ne relevons qu’un seul jour de pluie en Avril avec un cumul ridicule de 6 mm de précipitation.

Les photos du jour du mois de avril

Toutes nos photos du jours sont sur notre blog et peuvent être consultées ici.

Où étions-nous au mois d’avril ?

Nous étions principalement au domaine, mais vous avez pu apercevoir Karine, Jessica ou Stéphane sur des événements vignerons qui sont présentés dans la carte interactive ci-dessous. Karine a également réalisé un déplacement à la rencontre de nos clients professionnels en Savoie et Haute Savoie.

Chargement de la carte…

Et à part ça, quelles sont les nouvelles ?

  • Le toit de notre chai n’est toujours pas terminé, nous rencontrons quelques difficultés sur ce chantier qui devrait se finir dans le courant du mois de mai.
  • Nous avions gardé les parcelles les plus gélives pour réaliser une taille tardive en raison du fort risque de gelée. Les derniers coups de sécateurs ont été donnés le 14 avril.
  • Au niveau du travail mécanique, les sarments sont broyés, l’herbe est maintenue rase par broyage et les interceps sont passés dans quasiment toutes les vignes. Nous commencerons le travail du sol dès que le risque de gel se sera éloigné.
  • Au niveau du travail manuel, nous avons attaché les baguettes et les Royats en formation ont été ébourgeonnés. Nous avons également commencé à baisser les fils sur les parcelles les plus poussantes.
  • Dans le cadre de la lute contre les tordeuses de la grappes par confusion sexuelle (sans insecticides), nous avons mis en place les diffuseurs à phéromones dans toutes nos parcelles.
  • Enfin au chai, nous avons conditionné deux cuvées ce mois-ci : RouZe Rouge 2016 Vin de France (vin nature) et Lauzina blanc 2016 (AOP Corbières). Le Rouze sera bientôt disponible à la vente sur notre e-boutique , quant au Lauzina blanc, il va poursuivre tranquillement son élevage en bouteilles.

Le mois de mai commence aujourd’hui et l’histoire continue de s’écrire… A bientôt !

Nicolas

18 réponses pour “Avril 2017 à Beauregard”

  1. Sony Mx 1 mai 2017 at 11 h 17 min #

    Soyez fort !

  2. Javier Hernández Martín 1 mai 2017 at 12 h 21 min #

    Fuerza y talento, que eso os sobra. Mucho ánimo! Nicolas Mirouze

  3. Ivan 1 mai 2017 at 12 h 48 min #

    Aller les rouzes! Bon courage

  4. Carlos Larraya 1 mai 2017 at 16 h 41 min #

    Grosses pensées pour vous de nous 4 … ca fait vraiment mal au coeur 🙁

  5. Thierry Valentini 1 mai 2017 at 17 h 34 min #

    Ce mois d’avril est à oublier vite! Nul doute que la vigne ne vous lâchera pas et vous rebondirez ainsi avec vos vins délicieux qui grandiront en réputation…
    Bon courage.

  6. Constancio Martin 1 mai 2017 at 18 h 01 min #

    Animo, qu estos son momentos dificiles , pero hay que seguir adelante, y entre todos ,ya lo creo que saldreis de esta tambien

  7. Antoine Warnery 1 mai 2017 at 18 h 13 min #

    Les chaudes filles – et le chaud gars – de Rumilly vous envoient plein de chaleur pour éloigner ce p….. de gel ! Et le magnum de Lauzina qu’on a descendu (avec sa petite sœur) samedi soir à Aubagne, il est loin d’avoir gelé ! Et Rémy n’a pas laissé sa part aux plus jeunes ! On vous embrasse.

  8. Caroline Teyssier 1 mai 2017 at 20 h 25 min #

    Courage a vous !

  9. CLEMENCEAU Jean-Pierre 1 mai 2017 at 22 h 01 min #

    Je vous ai lu et je suis désolé pour vous. Courage et à très bientôt.

  10. Claire Clairet 2 mai 2017 at 6 h 17 min #

    Tu étais si heureuse d’avoir des nappes gorgées d’eaux et le gèle te guettait…. Je suis vraiment dégoûtée pour vous karine…. Courage à toute l’équipe ;-). Je te fais de gros bisous

    • Karine Mirouze 2 mai 2017 at 8 h 04 min #

      Merci Claire oui c’était la veille que j’étais chez toi! C’est comme ça, jamais d’excès de confiance. Et les vins elle a pu goûter Juliette ?

    • Claire Clairet 2 mai 2017 at 11 h 25 min #

      Oui parfait elle a vraiment aimé

  11. Javier Santaló Muñoz 2 mai 2017 at 8 h 33 min #

    Courage!!!

  12. Adenis 2 mai 2017 at 8 h 41 min #

    C’est désolant et injuste. Quelle tristesse! Bravo pour votre courage et votre détermination. Si les mots de soutien peuvent vous réconforter un peu, vous et vos compagnons d’infortune, alors comptez sur notre sympathie, vous méritez les meilleurs encouragements.

  13. MACABIES 2 mai 2017 at 9 h 52 min #

    Bravo et bon courage !

  14. Jean-Michel Dupouy 2 mai 2017 at 12 h 32 min #

    Gelées en Avril, Peste brune en Mai…No Pasàran !
    Bon courage,

  15. Adela Aibar Blazquez 2 mai 2017 at 12 h 56 min #

    Animo

Laisser un commentaire

*