Plus bio que bio ?

2013, marque notre premier millésime bio après 3 ans de certification. Nous avons initié notre démarche Bio dès notre reprise du domaine en 1999, en réalisant une sélection des parcelles les plus qualitatives. Sur ces parcelles, la conversion vers la conduite bio s’est progressivement mise en place : on peut vraiment dire que les évolutions techniques se sont faites en douceur. Cette progressivité est essentielle, elle nous assure aujourd’hui la maîtrise technique et économique de notre production.

 

AB, vins bio dans les Corbières Sud de France

Nos premiers vins bio arrivent avec le millésime 2013

Le vin bio, c’est quoi  ?

Karine et Nicolas Mirouze, Vignerons Bio dans les Corbières à Bizanet

Quelques exemples de photos du jour que nous publions régulièrement

Dans toute l’Union européenne, le règlement (CE) n°834/2007 précise l’ensemble des règles à suivre concernant la production et  la transformation des produits biologiques. En viticulture, la conduite AB (Agriculture Biologique) s’oppose à la culture conventionnelle sur les points suivants.

– Fertilisation : absence d’utilisation d’engrais chimiques. L’épandage est réalisé exclusivement avec des éléments organiques (ils se dégradent lentement dans le sol limitant ainsi la contamination des nappes phréatiques).

– Traitements phytosanitaires : absence d’utilisation de molécules de synthèse. La pulvérisation ne disperse que des molécules qui se trouvent dans l’environnement à l’état naturel (ce qui ne veut pas dire qu’elles ne soient pas toxiques).

– Conduite du sol : absence d’utilisation d’herbicides pour éliminer les herbes souvent très injustement qualifiées de mauvaises. Le travail du sol est réalisé exclusivement de façon mécanique (au tracteur ou … à la main).

– Vinification : réduction des quantités de sulfites (le cahier des charges impose une concentration en anhydride sulfureux inférieur de 25% pour les vins bio blanc et rosé et de 33% pour les vins bio rouge). Les vins ne sont pas plus fragiles, mais ils demandent une préparation soignée, une surveillance rapprochée.

Plus bio que bio ?

Vignerons Bio dans les Corbières Sud de France

Quelques exemples de photos du jour que nous publions régulièrement

Nous avons des convictions fortes sur la façon de réaliser au quotidien notre métier de vigneron et c’est au fil du temps nous avons défini notre éthique. La conduite bio que nous menons à Beauregard n’est pas à proprement parler une contrainte, elle est plutôt un moyen : la démarche entreprise a un objectif, celui d’améliorer la qualité de notre production.

Depuis plusieurs années déjà, nous pensons qu’il est important d’aller plus loin dans cette démarche. Pourquoi aller plus loin ? Toujours pour la même raison : améliorer la qualité de nos vins. Nous avons choisi de concentrer nos efforts dans deux directions.

– Fertilisation : nous épandons exclusivement des composts sans jamais employer d’engrais organiques. Par ce principe, nous nous interdisons de nourrir directement la plante (c’est ce que nous ferions en apportant des engrais organiques) et privilégions la nutrition du sol. Un sol bien entretenu est un sol vivant, il possède intrinsèquement les ressources nécessaires au développement harmonieux de la vigne. L’objectif de cette conduite est clair : dynamiser la vie dans nos parcelles. Depuis 2 ans nous avons une maîtrise totale de la qualité (et du coût) de notre compost qui est réalisé sur le domaine par nos soins.

– Vinification : réduction des quantités de sulfites. Notre objectif est d’embouteiller des vins qui contiennent des quantités d’anhydride sulfureux deux fois inférieures aux quantités maximales tolérées en production conventionnelle (et donc bien inférieures à la limite maximale imposée par le cahier des charges vins bio). Cette approche est rendue possible par une approche méticuleuse au chai tout au long de la transformation du raisin en vin, c’est à dire tout au long de l’année. L’objectif là encore est clair : élaborer des vins authentiques et vivants.  

 

 

Tags: , ,

2 réponses pour “Plus bio que bio ?”

  1. Caroline Teyssier sur Facebook 25 janvier 2014 at 13 h 42 min #

    Hâte de goûter !

  2. Caroline Teyssier sur Facebook 25 janvier 2014 at 19 h 51 min #

    Justement j allais vous faire une commande!

Laisser un commentaire