Le millésime 2012 selon Karine

Chaque année climatique est différente au Château Beauregard Mirouze. Les vinifications nous donnent l’occasion de révéler des vins qui expriment pleinement et sincèrement cette différence. Notre approche est de tirer le meilleur de chaque millésime ; et le millésime 2012 qu’est ce qu’il a dans le ventre ? Karine nous livre ses impressions sur le millésime 2012 dans cette vidéo réalisée par Christian Penneau créateur du blog Vin Equitable de France. à l’occasion de sa dernière visite au Château Beauregard Mirouze.

Le millésime 2012 tel qu’il se présente à la mi-novembre au Château Beauregard Mirouze dans les Corbières

  • Les vins blancs et rosés sont très expressifs au niveau aromatique et d’une grande fraîcheur à la dégustation. Ce sont des vins enthousiasmants ! Les cuvées Beauregard Mirouze Grangeot Blanc et Château Beauregard Mirouze Tradition Rosé seront mises en bouteille dans l’hiver, dès que le froid les aura naturellement stabilisées. La cuvée Château Beauregard Mirouze Lauzina Blanc sera mise en bouteille à la fin du printemps dès que son élevage sera terminé.
  • Les vins rouges sont sur des équilibres plus frais que les millésimes antérieurs. La Syrah est d’une très belle concentration et le Grenache (magnifique cette année) qui a été travaillé sur des cuvaisons plus courtes nous offre des notes aromatiques intenses (à la manière de ce que nous ressentons sur les vins blancs). Pour l’instant aucune fermentation malo-lactiques n’a débuté (c’est une première à la mi-novembre), les vins rouges ne sont donc pas complètement finis.

 

Pas encore de commentaires pour cet article.

Laisser un commentaire